Présidentielle 2020 au Burkina Faso : qui sont les candidats en lice

Au Burkina l’heure est à l’élection du prochain Président de la République. À cette Présidentielle, il a été enregistré 13 candidats qui désirent s’élever à la magistrature suprême. Allons à la découverte de quelques-uns de ces candidats à l’élection.

Le candidat à sa propre succession

Le président sortant du pays des hommes intègres, Marc Christian Rock Kaboré est né en 1957 à Ouagadougou. Il est le fils de Charles Bila Kaboré un haut fonctionnaire du Burkina. Il a suivi des études en économie à Dijon et a été un acteur actif de la fédération africaine des étudiants africains de l’époque coloniale. Après ses études Rock Kaboré a été nommé à la tête de hautes instances gouvernementales comme l’Assemblée nationale Burkinabé. Suite aux diverses dérives du gouvernement Compaoré, Kaboré quitte le parti du congrès pour former son propre parti.

Le candidat de l’opposition, Zéphirin Debré

Après Kaboré nous vous Présentons le candidat de l’opposition, monsieur Debré. Ce dernier a eu un Passé commun avec l’ancien président Christian Kaboré. C’est d’ailleurs ce dernier qui l’a aidé à intégrer le cercle de la politique. À ses débuts, l’homme a été député du parti de l’ex-président Compaoré et en l’espace de 2 ans a connu une ascension fulgurante aux côtés de son opposant de l’heure, monsieur Christian Kaboré.

Eddie Komboïgo, le candidat du CDP

5 ans après son exclusion de l’arène des présidentiables, le CDP fait son retour en scène avec son candidat Eddie Komboïgo. Riche homme d’affaires ce candidat a été pendant longtemps un allié du président Compaoré resté 27 ans au pouvoir.

Kadré Désiré Ouédraogo, le candidat venu de la CEDEAO

Au nombre de la longue liste de candidats, nous avons Kadré Désiré Ouédraogo qui était Président de commission à la CEDEAO. Venu à 43 ans dans la politique ce candidat est un élément formé à la science technique, c’est d’ailleurs pourquoi on le qualifie de technocrate pur et dur.